Autres accès

Accés sportif de haut niveau

Chaque année l’IFE propose quelques places aux Sportifs de Haut Niveau retenus par la Commission Nationale convoquée par le ministère en charge des sports par dérogation au concours d’entrée (texte du 21 décembre 2009).

Validation des Acquis de l’Expérience

Le diplôme d’Etat d’ergothérapeute est accessible par VAE.

Le candidat doit alors justifier des compétences acquises dans l’exercice d’une activité salariée, non salariée ou bénévole, en lien avec le référentiel d’activités. La durée totale d’activité cumulée (Equivalent Temps Plein) exigée est de trois ans, représentant 4 200 heures.

Le dossier de recevabilité de la demande de VAE est à retirer par le candidat auprès de l’organisme chargé de l’instruction de ce type de dossiers. La décision de recevabilité de la demande relève de la compétence du préfet de la région.

Un jury de validation des acquis de l’expérience désigné par le préfet de région et composé d’un médecin spécialisé et de deux ergothérapeutes décidera de l’attribution du Diplôme d’Etat d’ergothérapeute après l’examen du livret de présentation des acquis de l’expérience et d’un entretien avec le candidat. En cas de validation partielle, le candidat peut opter pour le suivi et l’évaluation des enseignements correspondant aux compétences non validées en s’inscrivant auprès d’un institut de formation. Le candidat est alors dispensé des modalités de sélection exigées pour l’accès à la formation initiale.

Diplômés extra communautaires

Les titulaires d’un diplôme d’ergothérapeute obtenu en dehors d’un Etat membre de l’Union européenne, de la Principauté d’Andorre ou de la Confédération Suisse peuvent bénéficier d’une dispense de scolarité pour l’obtention du diplôme d’Etat d’Ergothérapeute.

2 places sont réservées à l’IFE d’Alençon.

Les candidats doivent pour cela réussir des épreuves de sélection organisées simultanément à celles du concours d’entrée. Les frais d’inscription s’élèvent à :

Les candidats doivent nous adresser pour cela un dossier d’inscription avant le 1er mai de chaque année, comportant :

  1. La photocopie de leur diplôme d’ergothérapeute (l’original sera à fournir lors de l’admission en formation)
  2. Un relevé du programme des études suivies, précisant le nombre d’heures de cours par matière et par année de formation, la durée et le contenu des stages cliniques effectués au cours de la formation ainsi que le dossier d’évaluation continue, le tout délivré et attesté par une autorité compétente du pays qui a délivré le diplôme
  3. La traduction en français par un traducteur agréé auprès des tribunaux français de l’ensemble des documents prévus aux 1° et 2°
  4. Un curriculum vitae
  5. Une lettre de motivation

Les épreuves de sélection :

Une épreuve d’admissibilité qui consiste en une épreuve écrite et anonyme comportant l’étude d’un cas clinique en rapport avec l’exercice professionnel de l’ergothérapie (trois heures, notée sur 20 points).

Les candidats qui auront obtenu au minimum 10/20 à cette épreuve par le jury sont autorisés à se présenter aux épreuves d’admission consistant en une épreuve orale et une mise en situation pratique, organisées au cours d’une même séance.

L’épreuve orale, d’une durée de 45 min maximum, consiste en un entretien en langue française. Cette épreuve permet, à partir de la lecture du dossier d’inscription, d’apprécier le parcours professionnel du candidat et ses motivations. Elle est notée sur 20 points.

Pour être admis, les candidats doivent obtenir un total de points au moins égal à 30 sur 60 aux deux épreuves de sélection.

Le Directeur de l’institut de formation, après avis du Conseil Pédagogique, peut dispenser les candidats admis en formation de certaines unités d’enseignement et de stages. Cette décision est prise en fonction du niveau de formation initiale en ergothérapie des candidats, du résultat à l’examen d’admission et de leur expérience professionnelle.

Autres accès

Selon l’article 31 de l’Arrêté du 5 juillet, les titulaires du diplôme d’Etat d’infirmier obtenu avant 2012, d’un des diplômes mentionnés aux titres II à VII du livre III de la quatrième partie du code de la santé publique, du diplôme d’Etat de sage-femme, d’une licence et les personnes ayant accompli et validé le premier cycle des études médicales peuvent se voir dispensées des épreuves d’admission et de la validation d’une partie des unités d’enseignement de la 1ère année par le Directeur de l’institut après avis du Conseil Pédagogique après comparaison entre la formation suivie et les unités d’enseignement au programme du Diplôme d’Etat d’Ergothérapeute.

25, rue de Balzac - BP 56
61002 Alençon

Tél. : 02 33 80 08 80

Mail : sec.ifmk@ifres-alencon.com

© Tous droits réservés www.ifres-alencon.com - Mentions légales - Réalisation Infocob solutions / INFOCOB #WEB